Enseignement sur le psaume 108 de l’Archange Gabriel - Si j’étais un homme sur la terre

Par les parles prononcées et les actes de consécration, une respiration se renforce entre l’Essénien, l’Essénienne et la Statue. Il y a un échange de souffle dans les mondes subtils, qui contribue à éveiller et à rendre consciente la présence de l’être de la Statue, du double de la Lumière dans le corps et la vie de l’homme. L’Essénien, l’Essénienne peut vivre dans 2 mondes, être plus conscient du mystère et de la réalité des 2 mondes. La statue de Dieu et l’être qui l’adoube sont un médium qui permet à l’homme d’apparaître dans l’autre monde et d’y devenir conscient. La Statue est l’autre corps de l’homme, ce que les occultistes ont appelé le « corps astral » et les pythagoriciens le « char subtil de l’âme ». Lorsque ce corps est « réveillé » et activé, il permet de voyager dans les mondes subtils. L’homme terrestre devient l’homme céleste ou l’homme global. L’homme global vit en conscience dans les 2 mondes : celui des formes visibles et celui des doubles invisibles. Le corps de la forme éphémère respire avec le monde visible. Le corps du double magique respire et se déplace dans les mondes subtils. Ce monde est celui des étoiles et de la grandeur. Il est universel et ne peut être défini. Le monde tangible est le support qui permet, par la concentration, de traverser les mondes de l’illusion pour atteindre l’« autre rive ». La statue du Culte devient le médium, le corps subtil, le corps d’eau qui permet de voyager et de traverser les mondes.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Enseignement sur le psaume 108 de l’Archange Gabriel – Si j’étais un homme sur la terre”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page

Déconnectez-vous ici

Connectez-vous ici