Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le livre des vertus tome 2

Dans un ancien savoir initiatique, l’homme était appelé : « l’arbre des vertus ». C’était une façon poétique de représenter l’homme comme trait d’union entre le ciel et la terre, l’esprit et la matière, l’idée et la forme. Une telle perception de l’homme ne venait pas uniquement des sens physiques, mais aussi de l’âme habitée par l’Esprit cosmique. Seule l’âme illuminée de l’intérieur peut comparer l’homme à un arbre et à une échelle de vertus qui unissent la terre au ciel, le temps à l’éternité. Seule l’âme peut comprendre dans le vrai sens du terme ce que le mot « vertu » veut dire. Parler des vertus, c’est vouloir ressusciter l’âme. Il faut enfin comprendre que la façon dont l’homme conçoit la vie agit sur lui, soit en bien, soit en mal. Nous vivons dans une époque où c’est à chacun de choisir sa propre vision du monde tout en sachant que c’est elle qui détermine la vie entière. Si la conception du monde que je choisis est pessimiste, elle me conduira vers la mort. Si elle est poétique, harmonieuse, belle, emplie d’âme et d’idéalité, elle me conduira vers la vie.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le livre des vertus tome 2”
Retour en haut

Déconnectez-vous ici

Connectez-vous ici