le grain de blé N°68

La cause de la grande différence existant entre les êtres réside dans leur manière personnelle d’envisager la vie. Chacun prétend éclaircir les questions abstraites à l’aide de sa philosophie particulière et de ses propres idées ; et c’est là que commencent le désordre et l’incohérence ! Dans leur grande majorité, les humains doivent encore se limiter à élucider des questions plus immédiatement proches de leur existence or‑ dinaire. Ils disent vouloir s’approcher de la vérité et connaître les causes des faits ; c’est là une prétention sans doute prématurée, car la vérité est au‑dessus des causes et des conséquences, au‑dessus des lois et des principes.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “le grain de blé N°68”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page

Déconnectez-vous ici

Connectez-vous ici