le grain de blé N° 59

La cause de la grande différence existant entre les êtres réside dans leur manière personnelle d’envisager la vie. Chacun prétend éclaircir les questions abstraites à l’aide de sa philosophie particulière et de ses propres idées ; et c’est là que commencent le désordre et l’incohérence ! Dans leur grande majorité, les humains doivent encore se limiter à élucider des questions plus immédiatement proches de leur existence or‑ dinaire. Ils disent vouloir s’approcher de la vérité et connaître les causes des faits ; c’est là une prétention sans doute prématurée, car la vérité est au‑dessus des causes et des conséquences, au‑dessus des lois et des principes.

Documents apparentés

Livres récents

Retour haut de page

Déconnectez-vous ici

Connectez-vous ici