Décembre 2000 - Faites briller la flamme de Noël, la mémoire de Peter Deunov

Pour des raisons indépendantes de sa volonté, Olivier n’a pas pu écrire la lettre de ce mois. Comme dans sa dernière lettre au cercle intérieur il parlait d’initiatives libres, d’amour et de l’importance de trouver sa place, je me propose non de le remplacer, mais de vous envoyer en toute simplicité, un peu de la chaleur de mon cœur pour que chacun de vous passe de joyeuses et lumineuses fêtes de Noël. Je me rappelle que lorsque j’étais enfant, Noël m’a toujours impressionné de par son atmosphère et maintenant je comprends avec plus de force qu’il correspond à la naissance de la lumière, à la victoire de la lumière sur l’obscurité, la haine, la médiocrité, le désespoir… Pour moi la lumière est une manifestation vivante d’un message d’espoir. Elle est l’espoir surtout lorsqu’elle rayonne dans la nuit de Noël, dans la nuit la plus longue de l’année. Grâce à l’Enseignement j’ai compris toute la magie de Noël et l’importance de se concentrer sur la lumière, de l’inviter en soi, de la faire rayonner autour de soi et de faire circuler l’amour entre les êtres. Pour moi, Noël est aussi la fête des grands Maîtres spirituels qui se sont incarnés tout au long de l’histoire de l’humanité pour allumer le feu caché dans l’obscurité, pour apporter l’espoir, pour ouvrir un chemin, pour proclamer la suprématie de l’esprit.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Décembre 2000 – Faites briller la flamme de Noël, la mémoire de Peter Deunov”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page

Déconnectez-vous ici

Connectez-vous ici